Deux mois, une éternité et pourtant...c'est le temps qu'il m'a fallu pour successivement:

- traverser le tourbillon de la fin d'année scolaire: ballotée entre kermesses, spectacles et autres réjouissances.

- me remettre de mes émotions et préparer les bouleversements de la rentrée: je vous avais en effet dévoilé ma passion pour les mathématiques et mon métier de toujours, tout aussi passionnant est de les enseigner. J'ai appris mi-juin mon affectation dans le lycée dont je rêvais alors...alors je vais retrouver l'excitation de transmettre le goût de cette belle matière et la joie d'amener les élèves vers un peu d'abstraction! Et la couture dans tout cela me direz-vous ? Je ne suis pas prête à abandonner le plaisir d'interpréter les oeuvres de nos créatrices qui continueront à titiller mes neurones! Certes la production va ralentir mais une foule de projets sont déjà en cours d'élaboration ou en réflexion en parallèle de mes cours...

- faire de belles rencontres: avec Amélie créatrice de Gasparine et sa jolie famille. Talent, finesse et gentillesse... Elle n'est pas venue les mains vides et a mis en valeur pour mes roses une cotonnade à motifs oiseaux de l'Ouvrage des Dames au travers de la tunique Ronsard. Son faux col contrasté donne tout le charme et réhausse les motifs, un très beau mariage.

- prendre un bol d'air frais avec toute la tribu: de magnifiques balades en montagne dans les Pyrénées puis dans les Alpes. Une pause magique et ressourçante pour les citadins que nous sommes.

A venir, de la couture bien sûr, des projets secrets que je vous dévoilerai sous peu!

DSC_0784

DSC_0765-001

DSC_0773

DSC_0791

 

DSC_0297